Vous avez décidé de vendre votre maison mais vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique nous allons vous expliquez les démarches à suivre pour mettre votre maison sur le marché.

Estimer sa maison

 

La première étape si vous souhaitez vendre votre bien et de l’estimer.
Attention il est fortement déconseillé d’estimer sa maison soi même. En effet le manque de recul et de détachement vis à vis de votre maison risque de fausser le prix et entrainera une surestimation.

Si vous souhaitez vendre votre bien au meilleur prix il est donc préférable de faire estimer votre maison par un professionnel de l’immobilier : un agent ou un notaire, qui ont généralement une bonne connaissance du marché.

Un bien qui est correctement estimé et affiché au « prix juste » est un bien qui se vendra rapidement et plus facilement, vous aurez moins de chance de voir son prix être contesté ou négocié.

 

Les diagnostics

 

Lors de la vente d’un bien il est obligatoire de joindre des documents lors de la signature du compromis et parmi ces documents il y a les diagnostics.
Parmi eux nous retrouvons :

  • diagnostic de performance énergétique
  • constat de risque d’exposition au plomb
  • état d’amiante
  • état relatif à la présence de termites
  • état de l’installation intérieure de gaz
  • état de l’installation intérieure d’électricité
  • état de l’installation d’assainissement non collectif
  •  état des risques naturels, miniers et technologiques

Les diagnostics doivent être effectués par un diagnostiqueur professionnel.
Il faut compter entre 300 et 500 euros de frais pour leur réalisation.

 

Bien choisir sa communication

 

Il est important de savoir qu’une écrasante majorité de vendeurs essaie de vendre leur bien par eux même, mais seuls 19% y parviennent.
Selon une étude réalisée par trois chercheurs de l’université de Paris Dauphine, 67% des propriétaires finissent par vendre leur bien par l’intermédiaire d’une agence immobilière.

Si vous souhaitez vendre votre bien avec une agence immobilière, alors prenez le temps de choisir votre agence de préférence spécialisée sur votre secteur.
L’agent immobilier vous présentera deux types de mandat :

  • Le mandat simple : contrat conclu entre le vendeur et le professionnel, ce mandat confère à l’agent immobilier le droit sans exclusivité de vendre par délégation le bien du propriétaire vendeur. C’est à dire que le vendeur peut signer plusieurs mandats dans des agences distinctes, ou de procéder à la vente par lui même.
  • Le mandat exclusif Il est également question d’un contrat conclu entre le vendeur et le professionnel, ce mandat confère à l’agent immobilier le droit exclusif de vendre par délégation le bien du propriétaire vendeur. Il est le plus performant des mandats ! 

Si vous passez par une agence il sera nécessaire de fournir au mandat :

  • le montant des charges et de ce qu’elles comprennent si il s’agit d’une copropriété
  • Montant de la taxe d’habitation
  • Montant de la taxe foncière
  • les diagnostics
  • Le titre de propriété

Si vous optez pour la vente de particulier à particulier, il sera nécessaire de bien choisir votre plateforme de diffusion pour votre annonce et de ne pas hésiter à la sponsoriser afin de ne pas la laisser se noyer parmi les autres !

Les formalités du compromis de vente et de la promesse de vente d’un bien immobilier

 

Vous avez trouvé un acheteur pour votre bien immobilier. Afin de sécuriser la transaction le vendeur et l’acheteur vont devoir conjointement signer un compromis de vente (C’est le 1er acte juridique qui relie et engage à la fois le vendeur et l’acheteur. Il correspond à une vente ferme).
Ce dernier doit impérativement contenir les éléments suivants :

  • l’adresse du bien immobilier vendu
  • sa superficie
  • un descriptif
  • l’état civil du vendeur et de l’acquéreur
  • l’origine de la propriété avec la date du précédent acte de vente
  • le prix et les modalités de la vente
  • la date prévue pour la signature de l’acte de vente chez le notaire du vendeur

Il existe un autre type de contrat avant la signature de l’acte chez le notaire qui est : la promesse de vente ( contrat par lequel une personne s’engage à vendre un bien à des conditions particulières sans que l’autre partie au contrat soit engagée à acheter)

Le vendeur s’engage donc à réserver son bien à l’acquéreur pendant une durée d’option prévue.

Afin de protéger le vendeur en cas de désistement de l’acquéreur, il est possible de prévoir une Indemnité d’immobilisation.

Passé le délai prévu dans la promesse de vente l’acquéreur doit lever l’option par lettre recommandée avec accusé de réception et est alors engagé. Sinon, le vendeur conserve l’indemnité d’immobilisation.

La promesse de vente peut être rédigée :

  • entre vendeur et acquéreur
  • par le biais d’un agent immobilier
  • par un ou plusieurs notaires.